Une journée pour diminuer son empreinte numérique

Le 19 mars prochain, plusieurs institutions genevoises participent au Cyber World CleanUp Day. Lancée en France en 2020, l’initiative incite à nettoyer ses données numériques.

Trier et supprimer les données stockées dont on a plus besoin, gestes simples et efficaces pour diminuer l’empreinte environnementale du numérique. Une journée officielle a été lancée en

France en 2020 par l’Institut du numérique responsable pour s’étendre cette année en Suisse grâce à la collaboration de plusieurs entités. Parmi les événements majeurs figure un atelier pour le grand public hébergé par l’incubateur Impact Hub à Genève.

Ce projet participatif et ludique est animé par l’association La Fresque du Numérique qui propose des ateliers citoyens mais aussi à destination des institutions publiques, des entreprises et des écoles. La méthode mise en place par La Fresque du Numérique exhorte les participants à s’approprier la thématique du numérique responsable en partant d’un kit d’informations et d’images qui sont agencées par chaque groupe selon sa propre logique. Un système pédagogique basé sur l’échange et sur la créativité qui a fait ses preuves et qui peut facilement s’adapter à des publics divers. L’atelier, sous inscription, pourra accueillir une trentaine de participants qui auront la possibilité d’amener leurs téléphones et tablettes dans le but de leur donner une seconde vie.

 

Renvoyer son téléphone par la poste

En effet, lors de cette journée, Impact Hub collabore également avec NoOPS (No obsolescence programmée suisse). En plus des points de collecte, il est possible, à tout moment, de solliciter auprès de cette association une enveloppe pré-affranchie afin d’envoyer votre téléphone usagé par la poste gratuitement. La ville de Genève a également adhéré à l’initiative en annonçant sa journée de D-Tox numérique le vendredi 18 mars afin d’exhorter l’ensemble du personnel à éliminer toutes les données inutiles stockées sur les serveurs internes, les espaces clouds, la messagerie et le téléphone mobile.

Le numérique génère 4% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde (soit plus que l’aviation civile), chiffre qui pourrait doubler d’ici à 2025. Un simple e-mail (env. 10g de CO2) possède le même bilan carbone qu’une ampoule basse consommation allumée pendant trois heures. Ces données nous aident à prendre la mesure de la pollution de notre vie numérique, mais pour mettre en place de bonnes pratiques, il faudra aussi maîtriser notre compulsion face à la technologie digitale.

 

Cyber World CleanUp Day, samedi 19 mars de 9h00 à 13h00 à Impact Hub Geneva, rue Fendt 1, inscription obligatoire: https://lnkd.in/gqfmuFZC. Collecte de tablettes et téléphones usagés: https://noops.ch/

Blog

See also

Kickstart matches startups with corporates
Trobak: la solution qui valorise et optimise la récolte des déchets organiques
Une journée pour diminuer son empreinte numérique
Bli Bli Dressing against the Fast Fashion challenge

First accordion item is always open. So this is just a dummy item that is hidden by CSS – so the rest appears closed.