Be successful here & now, even in times of self-doubt
21 June 2018 - Manon

Combien de fois vous êtes-vous posé la question « et maintenant, je fais quoi pour être heureux » ? Que ce soit dans la sphère professionnelle ou personnelle, la clé de voûte du bonheur semble être de cocher la case succès. Mais c’est justement quoi ce fameux succès qui est sur toutes les lèvres ? Biliana Vassileva, coach en changement social, nous aide à y voir plus clair.

Biliana Vassileva 1Avec son sourire communicateur, sa sérénité et sa bienveillance, Biliana inspire immédiatement la confiance que l’on recherche en un coach. Spécialisée depuis plus de 15 ans dans le changement social et l’innovation professionnels, membre d’Impact Hub et « auto-saboteuse en cheffe », Biliana collectionne les casquettes. Elle les réunit avec le projet  « Hear I Go », un réseau qu’elle a créé pour nous aider à surmonter les obstacles que nous plaçons inconsciemment entre nos rêves et nous-mêmes. Et comme elle a réussi à nous convaincre que nous aussi, nous pouvions débloquer notre créativité, nous sommes allés faire un tour à son dernier workshop autour de la thématique du succès « right here, right now, in times of self-doubt ».

« C’est parti, j’y vais ! »

La séance s’ouvre sur une grande question intemporelle, « Quelle est votre définition du succès ? ». On hésite, on se tâte. Heureusement, l’atmosphère intimiste est propice à la confession et à l’échange : « Ne pas se comparer aux autres », « Être soi-même », « Le succès se mesure selon ses propres critères, pas ceux que la société nous impose », « Il peut avoir une connotation négative, être synonyme d’efforts et de pression ». Ce qui est sûr, c’est que chacun en a sa propre signification. Il est d’ailleurs intéressant de noter que le dictionnaire Larousse caractérise le fait d’avoir du succès par « (1) l’obtention d’un résultat heureux dans une entreprise, un travail, une épreuve sportive ; (2) la faveur accordée par un public ; (3) l’action de plaire à quelqu’un ». Trois définitions qui incluent à chaque fois une validation externe, à l’inverse même de celles développées dans notre cercle de discussions. Alors, Biliana, c’est finalement quoi le succès et on y arrive comment ?

Se poser les bonnes questions     

On saute d’une question à une autre, s’interrogeant sur nos manières de déterminer nos objectifs, et sur la possibilité d’être soi-même dans son environnement de travail. Au détour d’une réaction, on commence à entrevoir un début de réponse

« Vous êtes votre plus grand ennemi, mais aussi votre plus grande ressource ».

Se basant sur des recherches scientifiques et les ouvrages du docteur Russ Harris, spécialiste dans la gestion du stress, Biliana nous donne quelques clés pour nous réconcilier avec nous-mêmes et avec notre propre vision du succès. Pour ce faire, il nous faut répondre à deux questions, d’apparence simple : qu’est-ce qui nous aide à avancer, même lorsque l’on se sent au bout du rouleau ? Qu’est-ce qui nous motive à sortir de notre zone de confort ?

Se réapproprier ses valeurs

Vous avez trouvé la solution ? Tout se trouve dans le titre : nos valeurs. Vous avez là la pierre angulaire au succès « right here, right now, in times of self-doubt ». Et maintenant, on procède comment ?

  • Primo, il faut renouer avec nous-mêmes, en nous réappropriant nos valeurs, pour ensuite pouvoir définir nos futurs objectifs. En effet, tandis qu’elles sont des « to be-s » (« à être »), les buts sont des « to do-s » (« à faire »), et les premières nous aident à déterminer les secondes en nous donnant des indices sur nos comportements. Piochez dans la liste des valeurs du fameux Dr. Russ Harris les six principales pour vous (et pour aujourd’hui, car demain, vous en aurez peut-être besoin d’autres) ; tâchez ensuite de les mettre en pratique par les actions données. J’aspire au courage ? Alors je me dois d’être brave, de persister face à la peur, la menace, ou l’adversité. Et on y croit !
  • Deuzio, et c’est là le point crucial, il faut dire adieu à une idée erronée très répandue dans notre société : le piège de l’identification. Ne devons-nous pas nous sentir courageux pour agir courageusement ? Eh bien, non. Contrairement à tout ce que l’on pourrait croire, les études prouvent qu’il faut agir courageusement pour se sentir
  • Last but not least, pour vous aider à précisément agir au lieu d’attendre de ressentir, appliquez la méthode Mel Robbins « 5 Second Rule », basé sur son livre éponyme : « 5, 4, 3, 2, 1, go !». A 0, on arrête de procrastiner, et on se lance !

CoAchieveSuccessmmencer, right here, right now, in times of self-doubt

Vous avez désormais en main les cartes pour mettre en œuvre votre plan d’actions et d’objectifs, basé sur vos nouvelles valeurs : vous savez où vous vous trouvez actuellement, il ne vous reste plus qu’à écrire la suite. Rappelez-vous de la flexibilité de vos valeurs, de les vivre pleinement, et de ne pas oubliez de vous féliciter pour le chemin parcouru.

Bilan de ce workshop ?

Biliana a su trouver les bons mots pour nommer son projet « Here I Go », nous rappelant d’oser sauter le pas, et d’arrêter de repousser au lendemain infini notre créativité et nos rêves. Comme elle aime à le répéter

« We learn by doing. Take action. Sit in the driver’s seat ».

Intéressé-e ? Le prochain workshop se déroulera le mardi 26 juin à 18h30 chez Impact Hub Geneva sur le thème de la peur : Learn How to Win Big & Avoid Big Disasters (Based on Ancient Greek Wisdom for Success) La promesse de rentrer chez soi avec une meilleure distinction entre nos peurs réelles et imaginaires, afin de continuer à avancer !

N’hésitez pas à contacter Biliana pour plus d’information sur le workshop ou sur le coaching qu’elle propose.

D’ici là, quelques lectures inspirantes :