EA : « Encourager et accompagner les PME dans leur démarche de responsabilité sociétale d’entreprise »

A la rencontre de Pauline Evéquoz, consultante chez EA, un cabinet de consulting et d’outsourcing dans le domaine de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE).

Décryptons avec Pauline ce qui se cache derrière cet acronyme.

« Depuis une quinzaine d’années, les entreprises se voient de plus en plus incitées à rendre des comptes sur l’impact de leur activité sur le plan social, éthique et environnemental, non seulement en interne, vis-à-vis de leurs salariés, mais aussi en externe, vis-à-vis de leurs parties prenantes fournisseurs et donneurs d’ordres. C’est ce qu’on appelle la responsabilité sociétale des entreprises. Cette démarche de RSE concerne de nombreux postes: conditions de travail, origine des matières premières, impact sur l’environnement, transport, traitement des déchets…

Malheureusement, il y a un écart considérable entre les grandes sociétés, qui disposent d’un budget pour mettre en oeuvre cette démarche de RSE, et les PME, qui n’en ont ni les moyens, ni forcément l’envie. Nous voulons faire prendre conscience aux PME qu’elles aussi peuvent en retirer des bénéfices. La norme est là pour les servir et non l’inverse.

Je me suis toujours passionnée pour les questions environnementales. Après un Master à l’Université de Genève en standardisation et développement durable, et une expérience chez STS, un fournisseur de composants horlogers, où j’ai élaboré la stratégie RSE de la société, je me suis demandée ce que je pouvais faire à mon niveau pour aider les entreprises à avoir un impact réel en termes de RSE et à faire une différence dans le quotidien de leurs employés.

Ce n’est pas une tâche facile, mais je pense avoir une bonne dose d’enthousiasme et de persévérance pour y arriver. J’ai obtenu une certification RJC en 2015 (Responsible Jewellery Council – Code des pratiques responsables en bijouterie et joaillerie), ce qui me permet d’intervenir en tant que consultante RJC accréditée dans des PME actives dans l’horlogerie.Et surtout, j’ai la grande chance de faire équipe avec Damien et Julien, fondateurs d’ AE, et experts dans l’analyse du cycle de vie des produits.

Nous nous sommes rencontrés à l’Impact Hub Geneva en 2015, alors que j’officiais seule en tant qu’indépendante. À ce moment, nous nous trouvions chacun dans une phase d’introspection. En discutant avec Damien et Julien, je me suis rendue compte que nous avions des compétences complémentaires et que nous partagions un vif intérêt pour les questions environnementales. Après réflexion, nous avons décidé de nous associer. C’est une alliance parfaite: Damien et Julien disposent de compétences techniques pointues et moi, de compétences en gestion de projet.

Nous fonctionnons en outsourcing, ce qui présente un double avantage: nous sommes plus flexibles ainsi et pouvons proposer une gamme complète de prestations dans tous les domaines (santé, sécurité, environnement, légal) et pour les PME, c’est tout bénéfice: elles s’épargnent l’embauche d’un chef de projet RSE.

Il est clair que dans toute démarche de RSE, c’est le facteur humain qui est décisif. C’est un processus long et lourd qui peut rebuter. C’est pourquoi il est important de sensibiliser les cadres dirigeants et le personnel aux enjeux de la RSE. Notre objectif, c’est de les amener à embrasser le changement. Dans cet esprit, nous sommes en train de mettre au point une série d’outils destinés à provoquer l’étincelle et à enclencher la dynamique RSE au sein des PME. L’idée, c’est qu’elles s’emparent volontairement du processus et que tous les acteurs en question se sentent concernés.

Après une phase de prospection auprès d’un échantillon de PME genevoises, nous allons démarrer prochainement une série de collaborations avec certaines d’entre-elles.

C’est un travail de longue haleine et ambitieux, mais la démarche de RSE est appelée à prendre de l’ampleur, et cela nous porte».

Aude Lerner

Aude Lerner

As a person, curiosity is what defines Aude best. It fuels her writing. Aude is eager to learn about foreign cultures, mentalities, the other, life experience, art, science, technology, the why and the how behind.